L'audiophilie des gens heureux
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'audiophilie des gens heureux

forum objectiviste
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Nike MD Runner 2
51.97 € 64.99 €
Voir le deal

 

 Subwoofers stéréo Pourquoi chaque homme en a besoin de deux

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
JP4U



Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 20/04/2021

Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux Empty
MessageSujet: Subwoofers stéréo Pourquoi chaque homme en a besoin de deux   Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux EmptyVen 7 Mai - 0:17

pirat  Je vous propose une réflexion de Ken Rockwell sur les subwoofers et la nécessité d'en utiliser une paire plutôt qu'un seul.

Un seul ne suffit pas

Alors qu'un seul caisson de basses suffit pour profiter du son des films en 5.1 ou 7.1 (ou de la musique occasionnelle sur un SoundDock Bose), deux caissons de basses (ou haut-parleurs à large bande) ont toujours été nécessaires pour une reproduction Hi-Fi sérieuse de la musique stéréo.

Bien que les basses fréquences soient moins directionnelles et que la direction d'une source ponctuelle d'ondes sinusoïdales à basse fréquence puisse être moins perceptible, les différences de phase entre les canaux à basse fréquence présentes dans les enregistrements stéréo véritables sont essentielles à la reproduction de la musique. Lorsqu'elles sont reproduites correctement avec des caissons de basse stéréo (ou deux enceintes pleine gamme), ces différences de phase sont essentielles pour reproduire l'espace sonore de la salle de concert originale.

Ce qui est critique, même pour les auditeurs occasionnels, c'est que si vous additionnez les basses fréquences d'enregistrements véritablement stéréo en mono en utilisant un seul caisson de basse, les différences de phase entre les canaux de basses fréquences s'annulent partiellement ou complètement, ce qui réduit ou élimine les niveaux de sortie des basses fréquences !

Essayez de brouiller un signal de basse stéréo à travers un seul subwoofer mono et vous perdrez beaucoup d'ambiance de salle ainsi que le niveau de basse.

Les véritables enregistrements stéréo sont généralement des enregistrements classiques et autres enregistrements acoustiques corrects réalisés avec des paires de microphones. La plupart des enregistrements pop et jazz "stéréo" ne sont en fait que des enregistrements mono à plusieurs micros, chaque micro mono étant "balancé" quelque part entre la gauche et la droite. Les enregistrements pop présentent rarement des différences de phase entre les canaux dans les basses fréquences, bien qu'ils contiennent généralement des informations sur les basses qui sont réparties dans un sens ou dans l'autre et qui doivent être reproduites par des caissons de basse stéréo si vous voulez obtenir la reproduction la plus précise possible.

En mettant de côté les mathématiques, la meilleure façon de le démontrer est de passer d'un à deux subwoofers avec un véritable enregistrement stéréo, et cela sera évident.

La reproduction de la musique est très différente du son des films. Cet article traite de la reproduction de la musique de qualité à domicile. J'aborderai un peu le son des films, car si un caisson de basse mono fonctionne bien pour le son des films, deux suffisent pour la reproduction de musique sérieuse.

Bien que les basses fréquences puissent rayonner de manière moins directionnelle à partir d'une source, cela est complètement différent de notre capacité à reconnaître la direction d'où provient un son de basse fréquence. Les étoiles émettent également de la lumière de manière non directionnelle, et nous pouvons certainement voir leur direction. Même si nous ne sommes pas capables de localiser une fondamentale très basse, je vais montrer pourquoi nous pouvons généralement entendre exactement où est placé un subwoofer mono.

Même pour les enregistrements mono, doubler les caissons de basses réduit de plus de moitié la distorsion et égalise généralement la réponse de la pièce.

J'expliquerai d'abord comment les caissons de basses mono se sont répandus à tort dans la musique stéréo d'aujourd'hui, puis j'expliquerai en détail pourquoi la reproduction de musique stéréo de haute qualité exige deux caissons de basses et, enfin, j'expliquerai comment brancher vos propres caissons de basses stéréo dans votre système.



Perspective


Années 1920

Avant l'arrivée de la stéréo, la musique était le plus souvent reproduite à la maison par une seule grande enceinte.

Dans les années 1920, ce haut-parleur était souvent un grand cornet à large bande.


Années 1940

Dans les années 1940, ces haut-parleurs à pavillon unique ont évolué vers un grand woofer à électro-aimant à courant continu dans un très grand boîtier, avec un grand tweeter à pavillon haute fréquence au sommet.


Années 1950

Les années 1950 ont vu naître les woofers à aimant permanent de 15 pouces avec d'énormes tweeters à pavillon multicellulaire, incarnés par l'A7 d'Altec, la "voix du théâtre".

Certains mélomanes les ont ramenés chez eux, tandis que la plupart des systèmes hi-fi domestiques sérieux se contentaient de gros haut-parleurs coaxiaux dans d'énormes boîtes.

La stéréo est devenue la nouvelle grande nouveauté à la fin des années 1950, et les mélomanes ont dû acheter une deuxième enceinte gigantesque pour la stéréo.


Années 1960

Si ce n'était pas un tweeter à pavillon, c'était électrostatique. Quand je suis né, mon père avait une paire de woofers 15" à pavillon avec d'énormes panneaux électrostatiques dessus.


Années 1970

Les années 1960 et 1970 nous ont apporté des enceintes à suspension acoustique plus petites, avec seulement un woofer de 12" dans une petite boîte de 2' x 1' x 1' qui pouvait obtenir des basses aussi profondes que les woofers de 15 pouces d'avant.

Ces haut-parleurs, comme le KLH 6 et l'AR-3, n'étaient pas aussi efficaces que les énormes boîtiers reflex, mais la puissance des amplificateurs était désormais plus importante, donc pas de problème. Une paire de KLH 6s ou AR-3s descendait à 32 Hz de manière propre et forte, sans problème. C'était le bon temps !

Dans les années 1970, tout le monde ne pouvait pas se permettre ou n'avait pas la place pour une paire d'AR-3ax, et d'autres personnes voulaient une réponse à une fréquence de 20 Hz ou moins, et pas seulement 30 ou 35 Hz.

Pour répondre à ces besoins, les subwoofers sont devenus populaires dans les années 1970, comme en témoignent les pionniers Miller & Kreisel (M&K) avec leurs subwoofers auto-amplifiés.

Un subwoofer est un woofer spécialisé qui fonctionne en dessous de la gamme d'un woofer ordinaire. Un subwoofer se croise avec vos haut-parleurs à large bande entre 50 Hz et 100 Hz environ, et sa réponse descend jusqu'à 20 Hz ou moins. S'il ne peut pas descendre aussi bas que 30 Hz ou 20 Hz proprement, il s'agit simplement d'un woofer ordinaire et non d'un subwoofer.

Lorsque les subwoofers sont devenus populaires auprès des amateurs de musique d'orgue dans les années 1970, ils étaient exotiques et chers. Afin de vendre ces bizarreries coûteuses, les fabricants de caissons de basses ont convaincu les mélomanes qu'ils pouvaient se contenter d'un seul caisson de basses. C'était généralement le cas dans les années 1970, car la musique enregistrée à la maison provenait pour la plupart de disques vinyles stéréo.

Sur les microsillons, les informations déphasées ou stéréo font sauter l'aiguille verticalement de haut en bas, ce qui pose des problèmes aux basses fréquences puisque l'aiguille peut sortir du sillon ! Pour résoudre ce problème, la plupart des microsillons ont été mixés avec les fréquences les plus basses mélangées au centre (mono). La sommation des basses en mono peut être faite plus tard lors du mastering, mais il est préférable qu'elle soit faite lors du mixage.

Le grondement de la platine est également le plus fort dans la direction verticale, de sorte que la reproduction d'un vinyle avec les basses sommées en mono élimine la plus grosse partie du rumble et ne perd rien ou presque de ce qui se trouvait sur le disque en premier lieu, d'où l'importance des caissons de basse individuels dans les années 1970. Encore une fois, c'était le bon temps pour les enregistrements que la plupart des gens pouvaient reproduire chez eux.

Les microsillons ne sont pas adaptés à la reproduction de fréquences extrêmement basses, même en mono, car ils ont également tendance à faire sauter les aiguilles à gauche ou à droite du sillon. Ces grands déhanchements nécessitent plus d'espace et réduisent donc le temps de lecture de chaque face. Le rumble laisse un rapport signal/bruit très faible aux très basses fréquences.

Même si l'on achetait des bandes magnétiques préenregistrées de 7½ IPS ou si l'on disposait de ses propres originaux de 15 IPS, la bande analogique à partir de laquelle les microsillons sont gravés ne pouvait de toute façon jamais enregistrer beaucoup plus bas que 20 Hz à 30 Hz environ. Aux vitesses de bande plus élevées utilisées par les professionnels, les effets magnétiques appelés "chocs de tête" limitaient la possibilité de lire les très basses fréquences audio. La bande analogique a un niveau de sortie maximum limité aux très basses fréquences, et même si ce n'était pas le cas, le bruit de modulation pourrait devenir désagréable. Que vous puissiez ou non le reproduire chez vous, et que vous puissiez ou non l'enregistrer sur un disque, le son enregistré ne passait pas bien en dessous de 20 ou 30 Hz avec les enregistrements sur bande analogique ou les masters.


Années 1980

L'enregistrement numérique a tout changé.

Le numérique peut allègrement enregistrer directement jusqu'au courant continu, et les nouveaux "disques compacts" (CD) numériques ont permis à quiconque pouvait s'offrir un lecteur de CD d'avoir un son parfait pour toujours.

En pratique, si le circuit analogique est à la hauteur, les enregistreurs numériques actuels et les lecteurs de CD domestiques ont en général une réponse plate et sans distorsion jusqu'à 2 Hz ou moins.

Pour la première fois en 100 ans de reproduction électrique du son, les consommateurs ont accès à des enregistrements avec des basses profondes illimitées. Comme il est inutile de mixer ou de sommer les basses en mono, les basses sont en stéréo dans nos foyers depuis l'introduction du CD.

Même si vos vieux enregistrements avaient leurs basses mixées au centre sur le vinyle originel, même les vieux enregistrements originaux les plus ridicules ont généralement leurs basses en stéréo. Lorsqu'ils sont réédités aujourd'hui, les basses sont à nouveau en stéréo. Même quelque chose d'aussi stupide que "Have a Holly Jolly Christmas" de Burl Ives, datant de 1965, a les basses placées à l'extrême droite la plupart du temps. Allez-y : vous pouvez écouter cela dès maintenant sur l'aperçu d'Amazon si vous avez un système de basse stéréo ou des écouteurs connectés à votre ordinateur, iPad ou autre.

Depuis les années 1980, tout le monde a toujours eu besoin de deux gros haut-parleurs pour la stéréo, ou de deux plus petits avec deux subwoofers pour la stéréo.

Mais la vidéo domestique est arrivée.


Années 1990

Vers 1990, Tom Holman a inventé le système à 5.1 canaux pour le son des films avec son canal "0.1" pour les effets basse fréquence.

Comme vous pouvez le lire sur la page Gestion des basses, le système 5.1 ajoute un subwoofer uniquement pour les "booms" très forts comme effet spécial pour raconter des histoires dans le cadre d'un film. Chacun des cinq autres canaux dispose également de basses, et les films d'aujourd'hui contiennent beaucoup d'informations de basses multicanaux si votre système peut les reproduire.

Dans les années 90, la vidéo et les films ont remplacé la musique comme forme prédominante de divertissement domestique enregistré. Tout le monde a apporté à la maison une sorte de système de "son surround". Ces systèmes se contentent d'un seul subwoofer. Même les systèmes audiovisuels domestiques les plus élaborés ont rarement cinq énormes haut-parleurs, mais plutôt cinq minuscules et un seul caisson de basses.


Années 2000

Les femmes adorent : les grosses enceintes stéréo des hommes ont disparu, et seules de toutes petites enceintes Bose se cachent dans les coins, avec un subwoofer caché ailleurs. Les femmes n'ont aucune idée de la chance qu'elles ont : ce qui passe pour un "subwoofer" n'est généralement qu'un maigre remplaçant d'un boomer normal, d'une fraction de la taille d'un seul vrai haut-parleur ou subwoofer. Même les systèmes A/V 5.1 les plus élaborés ont rarement autre chose que leur subwoofer avec un woofer de plus de 8 pouces.

Pour la plupart des gens, les films, DVD, Blu-Ray, Roku, Netflix et Tivo sont l'événement principal, tandis que la musique a été reléguée à une ambiance de fond.


Années 2010

À l'heure actuelle, seuls les mélomanes sérieux (et occasionnellement les audiophiles confus) possèdent des systèmes d'écoute de musique dédiés.

Les mélomanes et les audiophiles ont oublié les bonnes méthodes de reproduction de la musique, prenant honnêtement les systèmes 7.1, 5.1 ou 2.1 inspirés des bandes sonores de films pour les meilleures solutions de reproduction de la musique en stéréo.



Reproduction de la musique en stéréo

Pour un plaisir musical occasionnel, les systèmes 5.1 offrent une excellente reproduction de la musique stéréo (2 canaux). Même les auditeurs sérieux peuvent apprécier énormément la lecture de musique stéréo sur des systèmes 5.1, même si le 5.1 est un format de lecture de son de film, et non de musique. Il s'agit toujours de la musique, et jamais de l'équipement, mais l'utilisation d'un seul caisson de basses et de petites enceintes n'est jamais optimale pour la reproduction de musique sérieuse - même si les systèmes 2.1 sont omniprésents, même chez les audiophiles.

Il faut deux subwoofers pour des basses stéréo. Il faut au moins 2.2, 5.2 ou 7.2, pas 2.1, 5.1 ou 7.1. (Pour la reproduction musicale, Tom Holman a préconisé un système 10.2, avec certaines de ces enceintes au-dessus des auditeurs pour reproduire la réverbération).

La sommation des basses en mono n'est pas optimale pour la reproduction musicale stéréo, sauf si vous disposez d'un enregistrement dont les basses ont déjà été sommées ou mixées en mono. La plupart des enregistrements musicaux ont été publiés avec des basses stéréo depuis 1982.

De plus, comme vous pouvez le lire sur le site Bass Management, même si les SACD 5.1 ont 5.1 canaux, ces cinq canaux principaux sont de pleine gamme, et chacun d'eux mérite un gros haut-parleur - ou alors utilisez cinq + un = six subwoofers ! C'est comme ça que ça se passe à Hollywood.



Pourquoi nous avons besoin de deux subwoofers

Depuis 1982, les basses sont diffusées en stéréo sur des CD, des DVD-A, des SACD, et même dans des films en 5.1, et on peut entendre la différence.

J'ai demandé à un de mes amis, qui est l'un des meilleurs ingénieurs de mastering de laque du pays (il a probablement gravé votre vinyle audiophile préféré), ce qu'il en était des basses stéréo sur les vinyles d'aujourd'hui, et il a confirmé que "oui, tout le monde devrait avoir des caissons de basses stéréo pour les vinyles !" Contrairement à l'époque où la plupart des basses étaient mixées au milieu pour la sortie des microsillons et où les platines grondaient comme des folles, aujourd'hui les microsillons qu'il grave sont chargés d'informations stéréo dans les basses les plus basses, et les platines ont beaucoup moins de rumble.

Même si nous ne pouvons pas entendre la direction des basses de 32 Hz elles-mêmes, nous pouvons très bien entendre la différence de phase entre les deux canaux, et dans les enregistrements stéréo, les informations de basses déphasées seraient ramenées à zéro avec un seul subwoofer. Avec des subwoofers stéréo, toute information de basse hors phase dans un véritable enregistrement stéréo (acoustique) est reproduite correctement à plein niveau, ajoutant énormément à la largeur et à la profondeur perçues de la pièce dans laquelle l'enregistrement a été effectué.

Si vous additionnez les basses en mono et essayez de les faire passer par un seul subwoofer, toutes les informations hors phase s'annulent et réduisent le niveau.

Alors qu'une onde sinusoïdale pure de 40 Hz ne peut pas être localisée, les subwoofers produisent presque toujours des produits de distorsion à plus haute fréquence qui eux le peuvent. Les subwoofers génèrent beaucoup de distorsion harmonique (hautes fréquences) qui sont faciles à localiser, et les subwoofers ventilés ont un bruit de vent à haute fréquence car ils sont poussés plus fort.

Même si vos subwoofers sont parfaits, votre crossover ne l'est probablement pas. Un filtre de -12 db/octave à 80 Hz n'arrête pas le son au-dessus de 80 Hz ; il ne fait que commencer à l'atténuer au-dessus de 80 Hz. Un filtre de -12 db/octave à 80 Hz atténue 160 Hz de seulement 12 dB, et atténue 320 Hz, qui est un Mi très localisé au-dessus du Do central, de seulement 24 dB. 24 dB équivaut à ne baisser le volume que de moitié, et vous pouvez très bien l'entendre.

Lors de mes propres tests sur moi-même, pour ne pas pouvoir localiser un subwoofer, je peux le faire croiser à pas plus de 60 Hz à -18 dB/octave. Je peux entendre exactement où il se trouve lorsqu'il est croisé à 80 Hz à -18 dB/octave.

Pour ne vraiment pas entendre la localisation d'un caisson de basse sans distorsion, il faut le croiser à 60 Hz ou moins ou à 18 dB/octave ou plus.

À 80 Hz avec une pente plus raide de 24 dB/octave, le standard THX, devrait empêcher cette localisation, mais vous avez toujours le problème de n'obtenir que des basses en mono et de perdre toute l'ambiance de la salle. Les fronts d'onde des basses se propagent dans toute la salle, et même avec les basses à droite, vous entendrez les basses à gauche et tout autour, car elles rebondissent. Vous voulez reproduire tout cela avec précision et ne pas simplement le résumer dans un woofer mono au son confus.

Ne pas pouvoir localiser le subwoofer est une bonne chose, mais additionner les basses en mono en est toujours une mauvaise pour les enregistrements en vraie stéréo.

Tout ceci s'applique aux enregistrements véritablement stéréo, c'est-à-dire à la plupart des enregistrements classiques. Dans le cas de la musique populaire, il est rare qu'une salle de concert soit impliquée, et le fait d'avoir des basses stéréo dépend essentiellement de l'emplacement des effets de basse.

Même pour les enregistrements avec des basses monophoniques, le fait d'avoir deux caissons de basses offre l'avantage de réduire de moitié la distorsion, puisque chaque caisson de basses ne doit produire que la moitié de la puissance. La distorsion des haut-parleurs de graves diminue de plus de moitié chaque fois que vous divisez la puissance de sortie par deux. Lorsque vous vous approchez des limites, la distorsion grimpe rapidement. Pour la même distorsion, vous obtenez bien sûr deux fois plus de puissance avec deux subwoofers.

Avec deux woofers, même s'ils reproduisent le même signal, leurs positions différentes aideront à égaliser la réponse en fréquence dans une pièce réelle. Chacun aura une réponse légèrement différente dans la pièce, et les effets nets sont une réponse plus douce.



Comment connecter des subwoofers stéréo

Résumé et recommandations

Lorsque la qualité compte, coupez le filtre à la fréquence la plus basse possible. Il est toujours préférable de faire passer la plus grande partie de la musique par les haut-parleurs principaux et de maintenir les effets néfastes du filtre (anomalies de phase et de fréquence) aussi loin que possible de la plus grande partie de la musique. Avec un crossover dédié et de bons haut-parleurs, vous pouvez généralement effectuer le crossover autour de 40~50Hz au lieu des 80~100Hz plus courants. Pour la sonorisation et les concerts, où la puissance maximale est plus importante, les gens utilisent un filtre plus élevé afin d'acheminer une plus grande partie des basses moyennes vers les subs et de les éloigner du signal principal, mais pour la hi-fi domestique, le filtre doit être aussi bas que possible.

Une astuce pour l'écoute de proximité est de croiser les subwoofers à une fréquence inférieure aux résonances de la pièce. Dans mon petit bureau, il y a des pics horribles à 50 Hz, alors l'utilisation de grosses enceintes de table qui vont jusqu'à 40 Hz me permet de piloter les subwoofers uniquement en dessous de 40 Hz, de sorte que les modes de résonance de la pièce à 50 Hz ne sont pas excités !

J'ai eu mon premier caisson de basses M&K dans les années 1970, et je suis passé à une paire stéréo de JBL B460 de 18 pouces dans les années 1980. Les subwoofers stéréo, ou deux haut-parleurs à large bande, font une énorme différence dans la scène sonore.

Alors qu'un caisson de basses mono dans un système x.1 peut s'avérer excellent pour la musique pop, il ne peut pas reproduire l'ambiance et les informations de basses déphasées dans les enregistrements acoustiques stéréo véritables qui sont nécessaires pour reproduire fidèlement le son réel de la salle de concert.

Même la plupart des enregistrements pop et des films contiennent des informations importantes sur les basses en stéréo, donc si vous souhaitez vraiment en reproduire autant que possible, vous vous devez d'utiliser deux subwoofers en stéréo, ou au moins deux grandes enceintes à large bande. Désolé, deux minuscules B&W Diamond 805 sur pied avec un seul JL Fathom f113 mono, ce n'est pas de la haute-fidélité, sauf si vous n'écoutez que des enregistrements monophoniques. Les fabricants d'enceintes adorent vous vendre ces petites enceintes, car vous obtenez une fraction d'enceinte pour un prix à peine inférieur à celui des enceintes de taille normale.


[ u]Vous oubliez les caissons de basse ?[/u]

Mieux qu'un subwoofer, il y a deux grosses enceintes pleine gamme !

Je n'ai pas abordé la difficulté de faire fonctionner un crossover avec les réalités bizarres de la façon dont les vrais haut-parleurs se comportent dans la gamme de fréquences sur laquelle nous les croisons. Nous perdons potentiellement beaucoup en essayant de croiser dans une région aussi délicate si ce n'est pas fait correctement. Une paire de grosses enceintes comme les B&W 801 est une bien meilleure idée pour l'écoute de la musique que l'utilisation d'un subwoofer, ou même de deux subwoofers si vous ne les mettez pas en oeuvre correctement.

Si vous ne disposez que d'un récepteur A/V stéréo domestique 5.1 commun avec une sortie pour caisson de basses, il vous faudra peut-être quelque chose de mieux, ou un crossover dédié, pour accomplir une gestion des basses appropriée aux caissons de basses stéréo. Les amplis-tuners A/V, conçus pour les films et dont la capacité musicale n'est fournie qu'après coup, sont rarement configurés pour des caissons de basses stéréo. Ne vous inquiétez pas, la plupart des subwoofers actifs d'aujourd'hui ont des crossovers intégrés.

Personnellement, ma femme a un système Bose pour regarder des films, et pour ma hi-fi, j'ai un système stéréo dédié avec un crossover actif qui alimente mes subwoofers. Je ne m'embête pas avec un récepteur A/V pour la musique ; tout est dédié à la stéréo à 2 canaux.

Source (que j'ai traduite) : https://kenrockwell.com/audio/stereo-subwoofers.htm]https://kenrockwell.com/audio/stereo-subwoofers.htm JP4U
Revenir en haut Aller en bas
vanvan31

vanvan31

Nombre de messages : 5490
Age : 63
Localisation : Là-haut sur la colline !
Date d'inscription : 30/05/2008

Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux Empty
MessageSujet: Re: Subwoofers stéréo Pourquoi chaque homme en a besoin de deux   Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux EmptyVen 7 Mai - 9:16

Intéressant !
La conclusion est que l'apport du numérique a grandement facilité les choses au niveau du filtrage...

_________________
C'est quand qu'on se révolte pour ne plus accepter l'inacceptable !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Chaud7
Admin
Chaud7

Nombre de messages : 10608
Age : 63
Date d'inscription : 30/01/2007

Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux Empty
MessageSujet: Re: Subwoofers stéréo Pourquoi chaque homme en a besoin de deux   Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux EmptyVen 7 Mai - 10:10

Tout ça c'est bien réel, mais n'offre un intérêt que dans le cas ou l'on a une acoustique quasi parfaite, et le 99% des audiophiles ont des pièces d'écoutes peu ou pas traitée, et c'est la que le gain est le plus grand, je suis partisan de la correction passive, chez moi je suis fortement meublé, tapis, rideaux, tableaux, bibelots etc..., et le résultat est très bon, quand je vais chez des amis meublés moderne, dépouillé Ikéa style, même avec des installations à plusieurs milliers d'€, le son n'est jamais bon, malgré toutes leurs corrections actives.

_________________
Engraissez-vous dirigeants, il vous reste peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
https://chaud7.forumactif.fr
vanvan31

vanvan31

Nombre de messages : 5490
Age : 63
Localisation : Là-haut sur la colline !
Date d'inscription : 30/05/2008

Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux Empty
MessageSujet: Re: Subwoofers stéréo Pourquoi chaque homme en a besoin de deux   Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux EmptyVen 7 Mai - 12:05

Oui, la première des choses est de traiter la pièce d'écoute.
Ensuite, tout dépend du système, 3, 5, 7, 22 voies...
Et là, le filtrage actif et l'égalisation entrent en jeu.

_________________
C'est quand qu'on se révolte pour ne plus accepter l'inacceptable !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
JP4U



Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 20/04/2021

Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux Empty
MessageSujet: Re: Subwoofers stéréo Pourquoi chaque homme en a besoin de deux   Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux EmptyVen 7 Mai - 22:02

Bonsoir.

Ce qui est intéressant c'est que son point de vue rejoint en partie celui qui était exprimé par Georges Cabasse et sa société  dans ce document : Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux 20ques10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux Empty
MessageSujet: Re: Subwoofers stéréo Pourquoi chaque homme en a besoin de deux   Subwoofers stéréo  Pourquoi chaque homme en a besoin de deux Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Subwoofers stéréo Pourquoi chaque homme en a besoin de deux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi s'attacher aux gens...
» L'aigle et le cochon
» Homme lézard : besoin d aide pour une liste type.
» En marche vers la lumière 2
» Homme (in poèmes en deux mots)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'audiophilie des gens heureux :: Musique-
Sauter vers: