L'audiophilie des gens heureux

forum objectiviste
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rappel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Mer 1 Déc - 21:10

melomane a écrit:
prend un signal analogique musicale, ta platine Td par exemple.

le signal de la platine va au preampli.

le signal venant de la sortie Tape monitor ( out) va à la carte son ( line in )
la sortie de la carte son (line out) va vers le preampli ( tape in)

ainsi en utilisant le selecteur des entrees tu pourra comparer en directe entre le signal "originale" et celui qui est passé par ta carte son ( ADC puis DAC)

comparer avec tes oreilles.

Certe, mais le signal de la platine sera toujours un signal réel apériodique continue discrétisé, qu'il soit numérique ou analogique (il est discrétise lors de l'enregistrement sur le support...).

Moi ce qui me pose problème, c'est le fait que dans le post je comprend qu'on dise de ceux qui affirment qu'un signal numérique samplé a 44khz n'est pas capable de reproduire correctement des signaux jusqu'à 22khz racontent n'importe quoi.

En plus, c'est pas parce que notre oreille n'est pas capable d'entendre un signal >20khz que nous ne sommes pas sensibles à ces informations (la boîte crânienne y est sensible), de même que le fait que l'on considère qu'un signal <20hz n'est pas audible, alors que pourtant il est parfaitement ressenti par les vibrations du corps... Certe ca ne fait pas partie de l'audibilité, mais ca fait quand même partie de l'émotion ressentie dans la réalité. Mais la le numérique n'y est pour rien puisqu'il conserve cette information...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Mer 1 Déc - 21:32

Une discussion intéressante sur les effets d'aliasing du au sampling : http://www.head-fi.org/forum/thread/412844/the-importance-of-components/60#post5506514
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nick talonnet



Nombre de messages : 60
Age : 42
Localisation : dédé le Boulay du Perray
Date d'inscription : 12/10/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Mer 1 Déc - 21:40

je doute que les anciens du site rentre dans la danse, par dedain pour les uns, par esprit passionnel pour les autres.
l'abx est-elle la plus improbable voiture du 20ieme siecle, euh non je m'egare, l'abx est-il froid, implacable et nous renvoie t'il à nos vanités?

ca me fait penser à un erudit du 11ieme dont tout l'apprentissage se serait fait avec les chiffres romains, et qui soutiendrait sa science et leurs avantages face à de jeunes disciples élevés aux chiffres arabes...
ou alors au post de robert sur la dialogogie, recouvrir, etaler, detourner...

bref numerique , analogique , charbon ou nucleaire( meme si la-dessus je pense ne pas etre en accord avec tous les ex-freaks de ce forum), il n'est pas question d'etre idiot ou lucide , cynique ou decroissant/

mais de mettre en balance. coût versus apport.

concernant la musique, et sans parler en leur nom, je pense que la plupart des membranes de ce forum voient un leger differentiel de tare.

toute courbe de phase et compression thermique incluses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melomane



Nombre de messages : 1249
Localisation : marseille
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Mer 1 Déc - 21:46

LeChacal619 a écrit:

Certe, mais le signal de la platine sera toujours un signal réel apériodique continue discrétisé, qu'il soit numérique ou analogique (il est discrétise lors de l'enregistrement sur le support...).

tes oreilles ne peuvent comparer qu'un signal analogique, ce que je te propose de faire: comparer un signal analogique puis le même signal analogique ayant subi une double conversion ( AD/DA )

je te propose de tester dans le reel, au lieu de rester dans un monde imaginaire/symbolique

LeChacal619 a écrit:


Moi ce qui me pose problème, c'est le fait que dans le post je comprend qu'on dise de ceux qui affirment qu'un signal numérique samplé a 44khz n'est pas capable de reproduire correctement des signaux jusqu'à 22khz racontent n'importe quoi.


Citation :
Voici les faits scientifiques que n’importe quel étudiant en électronique (2nde année) peut vérifier pour vous : l’audio numérique possède des arguments irréfutables que l’audio analogique n’a jamais eu et ne peut pas avoir. Les 0 et 1 sont de manière inhérente incapables de créer de distorsion dans le signal, contrairement à une courbe analogique. Même un taux d’échantillonnage à 44.1kHz, le plus bas employé dans les applications hi-fi actuelles, restitue plus que de manière adéquate toutes les fréquences audio. Il ne causera aucune perte d’information dans la plage (des fréquences) audio – pas un iota, pas un scintilla. L’argument "comment restituer 20kHz avec deux points d’échantillonnage ?" est une mauvaise interprétation basique du théorème de Nyquist-Shannon. (Ceux qui ont des doutes devraient prendre des cours élémentaires de systèmes digitaux.)

c'est la citation du depart, tu vois bien qu'on parle de frequence audio, qui sont definies comme 20hz/20kz
nullepart il est ecrit 22Kz

je crois que tu a mal interpreté


LeChacal619 a écrit:

En plus, c'est pas parce que notre oreille n'est pas capable d'entendre un signal >20khz que nous ne sommes pas sensibles à ces informations (la boîte crânienne y est sensible), de même que le fait que l'on considère qu'un signal <20hz n'est pas audible, alors que pourtant il est parfaitement ressenti par les vibrations du corps... Certe ca ne fait pas partie de l'audibilité, mais ca fait quand même partie de l'émotion ressentie dans la réalité. Mais la le numérique n'y est pour rien puisqu'il conserve cette information...

20 khz c'est les tres jeunes gens, et pas toutes non plus, entendre du 16kz c'est deja pas mal
et puis , sait tu ou elle s'arrêtent les harmoniques des instruments ( naturels) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 0:00

LeChacal619 a écrit:

tes oreilles ne peuvent comparer qu'un signal analogique, ce que je te propose de faire: comparer un signal analogique puis le même signal analogique ayant subi une double conversion ( AD/DA )

Je n'ai pas de platine, mais je veux bien le croire...

Citation :
je te propose de tester dans le reel, au lieu de rester dans un monde imaginaire/symbolique

Je ne peux pas sinon je l'aurai fait depuis longtemps... En revanche ce qui me pose problème, c'est le fait qu'objectivement j'ai tenté de régler mon système suivant une courbe plate, puis que j'ai lu sur des sites spécialisés (je ne me souviens plus lesquels) qu'il existe de nombreuses études de psycho acoustique et que les courbes conseillées sont toutes sauf plates : un coup avec une bosse vers les 100hz, avec un ptit trou vers les 2,5khz, un coup droite de 0 a 1khz avec une légère pente de 1.5db/octave, droit de 0 a 2khz avec une pente de 3db/octave jusqu'à 20khz puis un pente abrute de 20 a 22khz pour être sûr de supprimer tout les effets d'aliasing...

Ce qui marche le mieux chez moi (qui me convient le mieux) a mon grand regret n'est pas la courbe plate mais une courbe avec :

- un gain de 4dB a 50hz sur 1,5 octaves
- une atténuation de 4dB a 2800hz sur 1 octave.

Preuve que je ne suis pas totalement objectiviste et que je fais parfois des comparaisons "subjectives" dans le monde du "réel" ^^

LeChacal619 a écrit:

c'est la citation du depart, tu vois bien qu'on parle de frequence audio, qui sont definies comme 20hz/20kz
nullepart il est ecrit 22Kz

je crois que tu a mal interpreté

Il me semblait avoir vu 22khz quelque part, oups :O

Citation :
20 khz c'est les tres jeunes gens, et pas toutes non plus, entendre du 16kz c'est deja pas mal
et puis , sait tu ou elle s'arrêtent les harmoniques des instruments ( naturels) ?

Je dirai qu'elles s'arrêtent pour la plupart en dessous de 10khz.... Pour les violons je crois que ca monte à 16 ou 18khz ?

J'avais testé au pif avec ma guitare électrique et un analyseur de spectre en temps réel, je n'avais pas décelé de changement dans le spectre au-dessus de 7khz sur la note la plus aigu je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 0:15

Petite question pour le test ABX :

"La méthode ABX demande que l’équipement A et l’équipement B soit ramenés au même niveau sonore à ±0.1 dB"

+-0.1 dB par rapport a quoi ? La puissance max ? RMS ? Le pic d'une courbe spectrale lissée ou brute ? Pondéré par une courbe A ou C ?

Qui (dans le domaine du particulier) a les moyens de faire un test ABX, et sur quelles musiques ?

Je suis d'accord que si les matériels sont très différents, vous pourrez par un test ABX les différencier dans presque tout les cas.

En revanche s'ils sont peu différents, rien ne dit que sur la musique d'essai (ou "les" musiques d'essaie) le test approuvera qu'il n'existe aucune différence.

Imaginez un système ou une musique M1 est indifférenciable sur les 2 appareils, M2 indifférenciable sur les 2, M3 indifférenciable sur les 2 appareils, et une musisque M4 ou l'on différencie (légèrement, sans pouvoir l'affirmer avec certitude) les 2 appareils.

Lors de votre résultat au test, vous allez tester les appareils A et B, quand vous ne savez pas les différenciez vous dites sans trop de confiance A ou B. En moyenne vous allez dire autant de A que de B sur les trois musiques M1,M2,M3. En revanche sur la musique M4, vous pensez (avec plus de certitude) pouvoir discerner l'appareil et vous dites l'appareil A est mieux (et c'est réellement le cas). Sur votre moyenne, vous allez dire que vous vous etes trompé 2 ou 3 fois sur 4 (puisque vous allez vous tromper 1 fois sur 2 en moyenne sur les 3 premières musique) mais aurez quand même différencier les 2 appareils sur une musique.

Je pense que si le test ABX permet de savoir avec certitude qu'il est possible de différencier 2 appareils, je ne pense pas que si le test ABX échoue, vous pouvez en conclure que les 2 appareils sont indifférenciables dans toutes les circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
necroproject



Nombre de messages : 565
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 8:54

Personne n'a jamais prétendu le contraire.

Un ABX est une mesure de performance : si aucun coureur humain n'a jamais dépassé la vitesse X, cela ne signifie pas nécessairement qu'ils ne l'atteindront pas un jour. Aucune certitude directement en rapport avec le test. En revanche, le succès d'un seul coureur à dépasser cette vitesse X démontre que c'est possible.

Il en va de même pour l'ABX. La seule conclusion que l'on peut tirer d'un échec suivant ce protocole, c'est que si différences il y a, elles sont loin d'être surlecutantes. Il est évident que si aucun coureur n'a encore atteint la vitesse X, on peut raisonnablement supposer que quand bien même ce serait possible, rares seraient les humains capables de le faire.

Alors souvent, les détracteurs de l'ABX arguent de ces échecs pour tenter de démontrer que la nature même du protocole castre la perception auditive et rend sourd ceui qui s'y prête, faute sans doute de lui transmettre suffisamment d'émotions ...

L'ajustement se fait par rapport au niveau sonore (comme il est écrit) habituellement mesuré avec un micro, si je ne me trompe. Je pense comme toi que le protocole est très contraignant pour le consommateur lambda. Quand au type de morceau à privilégier pour percevoir une différence, je préfère laisser à d'autres le soin de la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 9:39

LeChacal619 a écrit:

Ce qui marche le mieux chez moi (qui me convient le mieux) a mon grand regret n'est pas la courbe plate mais une courbe avec :
- un gain de 4dB a 50hz sur 1,5 octaves
- une atténuation de 4dB a 2800hz sur 1 octave.

Par rapport aux chiffres, mais par rapport à tes oreilles c'est peut être plat ...
Revenir en haut Aller en bas
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 11:08

Citation :
L'ajustement se fait par rapport au niveau sonore (comme il est écrit) habituellement mesuré avec un micro, si je ne me trompe

Donc dBSPL.

Admettons que ton système A, pour raison X, est parfaitement linéaire sur le spectre audio mais avec un pic de +5dB a 20000hz que tu n'entend pas, mais que ton micro mesure.

Que ton système B est parfaitement linéaire sur tout le spectre audio.

Si on ajuste le niveau sonore des 2 systèmes avec le micro (dBSPL max), le système B sera 5dB plus fort, car le système A aura été mesuré comme "5b trop fort" a cause de la bosse a 20khz que tu n'entend pas...

Rien que la détermination de ce "niveau d'étalonnage" n'est pas quelque chose d'aisé. Comme vous l'avez dit vous même, en psycho-acoustique, l'oreille est, semble-t-il (j'ai pu le vérifier pour ma part :d), plus sensible aux "pics" qu'aux "creux" dans le spectre des fréquences audibles.

Alors est-ce que sur un système relativement accidenté (+/-5dB, ce qui n'est pas mauvais dans un système enceinte/pièce non traitée acoustiquement), il faut se fixer aux pics maximum (ce qui ne reflètera pas le niveau subjectif perçu), se fixer a la moyenne (qui, dans l'hypothèse que la part des creux est aussi importante que la part des pics, constituera un niveau "subjectif" perçu supérieur a cette moyenne, puisque les pics ont plus d'importance que les creux et que la moyenne n'en tient pas compte...), ou faut-il faire une pondération du niveau moyen et les écarts supérieurs à cette moyenne par un coefficient A et pondérer les écart inférieurs a la moyenne par un coefficient B (inférieur a A) pour trouver une "moyenne" aussi proche que possible du niveau moyen "subjectif" perçu ?

Rien que cette question de "réglage de niveau" est très délicate. Les tests ABX que j'ai pu faire sur une autre partie du forum (le site web qui propose les tests auditifs de différences de niveaux, de différences de pitchs...), sont eux a peu près convenable sur le plan du protocole expérimental, mais ils ne me permettent pas de savoir si je perçois une différence de pitchs équivalente sur une musique réelle, ni dans quelles circonstances. Idem pour les différences de niveau. Il faut bien garder a l'esprit que sur ce test, il n'y a pas de réverbération (casque oblige) qu'il n'y a pas d'effet stéréo (ce qui dans le réalité est toujours présent, cf. écoute binaurale !, même si l'instrument est complètement de face ca n'est pas toujours identifiable : la pièce n'est jamais parfaitement symétrique G/D, les champs diffus G/D qui nous parviennent ne sont jamais identiques... ne serait-ce que la composition du champ direct généré par l'instrument avec les réverbérations pourrait entraîner dans le cas d'une variation infime de pitchs des changements radicaux au niveau du signal qui atteint le tympan... et pourquoi le cerveau ne pourrait pas les identifier ?). J'arrive bien à identifier des variations de pitchs de 5c sur haut-parleur (1 seul HP en fonctionnement, spécialement prévu pour une réponse et phase linéaire autour de la fréquence du test....) alors qu'au casque j'arrive au maximum a les détecter pour 20c ... Idem pour la variation de pitch, il est plus facile de noter pour ma part, une variation "up" qu'une variation "down".

Pourtant l'échelle logarithmique de perception des fréquences voudrait que ce soit l'inverse non (corrigez moi si je me trompe, je ne sais pas a quoi correspondent l'échelle de variation de pitch, mais apparement il s'agit de fréquence, donc pas la même variation de note sur échelle log...) ?

On pourrait trouver d'innombrables autres circonstances qui viendraient fausser également le test ABX des variations de niveau sonore (durée du test, comment s'effectue la transition de niveau, si elle s'effectue de façon brutale elle entraine des harmoniques, est-ce que ces harmoniques sont filtrées sur le signal test ? pas filtrées ? reproduit par le système de test ou non ?....).

Au niveau du protocole expérimental sur le plan de 2 systèmes déréglés et SURTOUT dans le cas d'une écoute REELLE, qui ne reproduisent pas qu'une sinusoide, on est très loin de définir dans quelles conditions ces tests ABX sont valables...

Ce n'est que mon humble avis...

Essayer de simplifier des problèmes complexes en faisant l'hypothèse que seul ce que l'on peut percevoir de façon "séparée" peut influer sur ce que l'on pourra percevoir en composant toutes ces variations, n'est pas a mon avis une bonne démarche, c'est pourquoi je chipote toujours sur des choses inaudibles, car plusieurs choses inaudibles peuvent entraîner quelque chose d'audible, croyez-le ou non c'est en tout cas ce que je crois ! (l'aliasing est un exemple parmi tant d'autres...)

Il n'y a qu'à voir pour la localisation stéréo et le filtrage HRTF : le cerveau utiliserai apparement seulement 3 choses pour la localisation spaciale d'une source sonore : différence niveau G/D, différence de phase G/D, filtrage HRTF.

Si on fait un test pour voir si le cerveau localise par rapport a une différence de niveau sonore G/D mais phase identique, on dit que oui mais que jusqu'a un certain angle -X/+X.

Si on fait un test pour voir si le cerveau localise par rapport a un déphasage pour un même niveau sonore, on dit que oui jusqu'a un niveau -Y/+Y.

Alors on pourrait dire, le cerveau peut se tromper jusqu'à un angle +X+Y/-X-Y si on combine ces 2 variations ? Et bien non, pas forcément. Peut-être simplement que la localisation spaciale se limitera toujours au maximum entre +X/-X ou +Y/-Y, mais que la précision de localisation sera plus importante. Ou encore peut-être que le son sera toujours aussi mal localisé mais que la fatigue sera moins importante sur une longue écoute à cause du fait que le cerveau aura l'impression que le signal est plus "naturel"/"cohérent".

Pourquoi on tente de faire du crossfeeding sur une écoute au casque ? Alors que pourtant si le mixage est bien fait l'écoute binaurale au casque serait mieux que sur un système stéréo classique. Et pourquoi si on fait du crossfeeding et une réverbération optimale a partir d'une réponse d'impulsion d'un auditorium par exemple, on arrive pas a avoir un son identique sur son casque que dans la réalité ?

A cause de la réponse d'impulsion du casque ? Ca me ferait rigoler tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois



Nombre de messages : 2974
Localisation : en bas du haut
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 11:48

LeChacal619 a écrit:
Citation :
L'ajustement se fait par rapport au niveau sonore (comme il est écrit) habituellement mesuré avec un micro, si je ne me trompe

Donc dBSPL.

Admettons que ton système A, pour raison X, est parfaitement linéaire sur le spectre audio mais avec un pic de +5dB a 20000hz que tu n'entend pas, mais que ton micro mesure.

Que ton système B est parfaitement linéaire sur tout le spectre audio.

Si on ajuste le niveau sonore des 2 systèmes avec le micro (dBSPL max), le système B sera 5dB plus fort, car le système A aura été mesuré comme "5b trop fort" a cause de la bosse a 20khz que tu n'entend pas...


Pour des enceintes, On definit par rapport à un niveau de référence et une fréquence donnée par exemple 75 dbc à 1000 hz
Pour des électroniques, je ne suis pas compétent.

Mais +5Db à 20000hz :

1) Veinard
2) Le systéme ecouté à une bosse à 20000Hz procurée par les enceintes dans la piece considérée.
3) Faire un ABX d'enceinte, bon courage


Francois Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 12:25

Citation :
Mais +5Db à 20000hz :

1) Veinard

C'était un exemple, suppose que c'est plat sur tout le spectre sur les 2 systèmes avec un pic de 5db a 1000hz avec un des 2 systèmes...

Citation :

2) Le systéme ecouté à une bosse à 20000Hz procurée par les enceintes dans la piece considérée.
3) Faire un ABX d'enceinte, bon courage

+1 : ABX d'enceinte impossible.

Donc comment faire pour différencier 2 enceintes ? ou 2 pièces ? (puisqu'apparemment, les amplis ne déforment quasiment pas le son...) ?

Pourquoi Mr Vaissaire a-t-il prit la peine de concevoir des amplis dont la réponse s'étend de 3-300000hz a +/-1dB si la seule plage de fréquence importante se situe entre 20-20000hz ?

Enfin, si je fais un test ABX pour déceler une différence entre analogique et numérique <20000hz (on va dire 20000 parce que 22050 pour 44100 samples/sec... affraid ), il faudrait que j'ai un système capable de reproduire l'identique au réel (beh oui, si je prend un système de merde, comme des écouteurs a 5€, et que j'essaie de déceler la différence entre les 2, je risque d'avoir du mal non ?). Votre hypothèse est de déduire que s'il n'y a pas de différence sur le système (supposons les écouteurs, ce qui sera certainement le cas), alors il n'y a pas de différence audible entre les 2, et donc les 2 sont équivalents.

Ouais.... Comme je dis c'est pas très scientifique, et vous avez beau approuver votre méthode ABX, reconnaissez qu'elle est loin d'être parfaite et ne vous permet que de réfuter certaines possibilités auxquelles vous ne voulez pas croire sous prétexte qu'elles sont illusoires, imaginaires, inexistantes.

Il fût un temps me semble-t-il ou beaucoup de gens (et pas que des incultes) affirmaient que la terre était plate. Le jour ou quelqu'un leur a dit qu'elle ne l'était pas, ils l'ont traité de fous. Vous ne faîtes pas preuve de plus d'ouverture d'esprit envers ceux qui croient qu'il y a une altération d'information sur un orchestre enregistré et discrétisé sur 44100hz qu'un même signal enregistré et discrétisé sur 192000hz que ces gens là. Peut-être au lieu de catégoriser ces gens comme vous le faites, et dire que c'est "impossible", "pas un iota", "pas un scintilla", vous devriez dire "il est peu probable ou indémontrable actuellement par méthode ABX même sur les systèmes les plus hi-fi que...". Ou tout simplement "je crois que"...

Moi, contrairement à certains, je ne prend pas de position, je ne dis pas que vous avez tort, ni que vous avez raison, peut-être vous avez raison, peut-être vous avez tord. Certainement vous a la fois tort et raison suivant les circonstances dans lesquelles on se place....

Je ne dis pas que le numérique est mieux, que 192000hz est forcément mieux que 44100hz, je dis juste que ca n'est pas "impossible", et que personne ne pourra (en tout cas pas aujourd'hui) démontrer que ca l'est (d'ailleur on ne peut rien jamais démontrer que quelque chose est impossible, mais là on rentre un peu trop dans la philo...). De même qu'il est impossible que de nos jours puissiez supprimer les interférences entre 2 sources de localisation différente sur tout le spectre audible et en tout point de l'espace....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shal



Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 12:59

LeChacal619 a écrit:

Enfin, si je fais un test ABX pour déceler une différence entre analogique et numérique <20000hz (on va dire 20000 parce que 22050 pour 44100 samples/sec... affraid ), il faudrait que j'ai un système capable de reproduire l'identique au réel (beh oui, si je prend un système de merde, comme des écouteurs a 5€, et que j'essaie de déceler la différence entre les 2, je risque d'avoir du mal non ?). Votre hypothèse est de déduire que s'il n'y a pas de différence sur le système (supposons les écouteurs, ce qui sera certainement le cas), alors il n'y a pas de différence audible entre les 2, et donc les 2 sont équivalents.

J'ai du mal a suivre le raisonement.
Le test ABX n'est pas la réponse a toutes les questions. Un test ABX ne vas jamais dire que deux systémes sont equivalent. Donc inutile de trouver des argument comme quoi cela invalide les tests ABX en trouvant des contextes où cette equivelent est erroné.

Si on a des enceintes merdique qui ne passe pas le 20000Hz, quel est l'interêt de voir si l'ampli A a un 20000Hz différent de l'ampli B?

Le test ABX permet de voir si une différence est perceptible sur un systéme/configuration/auditeur donné et c'est tout. Il ne faut pas surinterpreter autre chose.

Ensuite quand des millier de test sur des systéme/auditeur différents ne montre jamais de différence perçu, on se permet d'evoquer la possibilité que cette différence (si elle existe) n'est peut-être pas perceptible. Mais cela reste une hypothése (réaliste , communement accepté mais une hypothése seulement).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 13:04

Je parle dans le cas de définir si un signal numérique de 44100hz est parfaitement suffisant pour restituer les fréquences audibles (20-20000hz) et de déterminer si la différence avec le même signal analogique est imperceptible.

Cette différence dépend du système, et on me suggère de le vérifier par un ABX avec mon système. Ce que je veux dire par là, c'est que ca n'est pas parce que je ne verrais pas la différence sur mon système (en supposant que j'ai le matériel pour le test ABX, ce que j'ai pas), que sur un système hi-fi on ne puisse pas un jour percevoir la différence (et peut-être que certains système hifi peuvent déjà s'avérer suffisament fidèle dans la restitution pour qu'une oreille qualifiée puisse faire la différence entre un signal numérique samplé a 44100hz et un signal analogique, ou entre un signal numérique de 44100hz et un signal de 192000hz).

D'ailleur aux dires de ces fameux gourous de l'audiophilie, il existe déjà une différence de perception réelle. Déterminer si c'est imaginaire ou réel, si c'est dû a une perte d'information sur la conversion A=>N=>A des fréquences hors du spectre audible, ou si c'est une coloration dû aux caractéristiques des systèmes d'amplification (contre-réaction, lampe ou transistors etc....) c'est une autre paire de manche...

En plus, le but de la hifi est de faire en sorte de reproduire une sensation avec une haute fidélité.

Je vais dire quelque chose qui peut paraître abhérent, mais s'il faut pour cela avoir un câble a 10000$ même si par méthode ABX l'individu en question serait incapable de différencier ce câble d'un câble bas de gamme, et que matériellement il est impossible de mesurer de différence sur la réponse du système en question, si le seul fait de "croire" que son système est hifi est nécessaire pour avoir la sensation de percevoir quelque chose d'aussi proche possible du réel, comment le mesurerez-vous par méthode ABX ? pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaud7
Admin


Nombre de messages : 7413
Age : 58
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 13:21

Là, on ne fait plus d'ABX, on prend directement rendez-vous chez le psy. clown

_________________
J'appartiens à la race humaine, et j'en ai tous les jours un peu plus honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaud7.forumactif.fr
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 13:45

Aussi si le numérique ne peut en aucun cas constituer aucune perte/altération de l'information : a quoi sert le logiciel EAC et le calcul du taux de confiance (via le taux de corrélation) du ripping d'un CD audio NUMERIQUE pour stockage numérique ?

Peut-être ca sert, peut-être ca ne sert pas. Mon bon sens me dit cependant que si ce logiciel existe, et que cette fonctionnalité est présente, que la vitesse de lecture est aussi basse que possible etc. etc., c'est qu'il est certainement possible que l'information, bien que numérique, soit altérée durant sa lecture.

Citation :
Voici les faits scientifiques que n’importe quel étudiant en électronique (2nde année) peut vérifier pour vous

Je l'interprète comme : "pas besoin de s'appeller Einstein pour comprendre que vous avez tord"

Citation :
l’audio numérique possède des arguments irréfutables que l’audio analogique n’a jamais eu et ne peut pas avoir

Un peu prétentieux, mais voyons ces arguments...

Citation :
Les 0 et 1 sont de manière inhérente incapables de créer de distorsion dans le signal, contrairement à une courbe analogique.

Un 0 peut tout à fait être prit pour un 1, tout dépend de la mesure de ces 2 états. Si 0=0V, 1=0,1V, et que votre système à une résolution de mesure de 1V, vous pouvez tout a fait prendre un 0 pour un 1... Ca n'importe qui n'ayant pas fait d'études pourrait vous le sortir en revanche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois



Nombre de messages : 2974
Localisation : en bas du haut
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 13:56

LeChacal619 a écrit:

Pourquoi Mr Vaissaire a-t-il prit la peine de concevoir des amplis dont la réponse s'étend de 3-300000hz a +/-1dB si la seule plage de fréquence importante se situe entre 20-20000hz ?

Bonne question et les super tweeter ou les enceintes qui montent à 30 kHz ?

Francois Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois



Nombre de messages : 2974
Localisation : en bas du haut
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 14:00

LeChacal619 a écrit:
a quoi sert le logiciel EAC .

A ce que je puisse écouté sans clique la Waldstein par Badura-Skoda ou la messe à l'usage des paroisse de Couperin par Perez/Organum la où mes lecteurs CD font bgriougmlkomkmjl.

Francois cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 14:05

Au moins +4 pour François Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois



Nombre de messages : 2974
Localisation : en bas du haut
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 14:17

au fait c'est quoi ce que tu appelles le numérique ?

Pour l'heure il est indissociable d'un support physique et de techniques de lectures plus ou moins abouties.

Francois Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 14:19

frgirard a écrit:
au fait c'est quoi ce que tu appelles le numérique ?

Pour l'heure il est indissociable d'un support physique et de techniques de lectures plus ou moins abouties.

Francois Question

Le fait de décomposer une valeur analogique en binaire, sur X bits. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 14:20

frgirard a écrit:
LeChacal619 a écrit:

Pourquoi Mr Vaissaire a-t-il prit la peine de concevoir des amplis dont la réponse s'étend de 3-300000hz a +/-1dB si la seule plage de fréquence importante se situe entre 20-20000hz ?

Bonne question et les super tweeter ou les enceintes qui montent à 30 kHz ?

Francois Wink

Francois Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois



Nombre de messages : 2974
Localisation : en bas du haut
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 15:14

LeChacal619 a écrit:
frgirard a écrit:
au fait c'est quoi ce que tu appelles le numérique ?

Pour l'heure il est indissociable d'un support physique et de techniques de lectures plus ou moins abouties.

Francois Question

Le fait de décomposer une valeur analogique en binaire, sur X bits. Non ?

Echantilloner me semble plus approprier. Je me répéte l'information est indissociable du support physique et de la façon dont l'information est lue. Ce qui rend le fichier musical lu sur un PC bien plus "performant ou perfornable ?" que le lecteur CD sur un lecteur CD.

Francois Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 15:39

frgirard a écrit:
LeChacal619 a écrit:
frgirard a écrit:
au fait c'est quoi ce que tu appelles le numérique ?

Pour l'heure il est indissociable d'un support physique et de techniques de lectures plus ou moins abouties.

Francois Question

Le fait de décomposer une valeur analogique en binaire, sur X bits. Non ?

Echantilloner me semble plus approprier. Je me répéte l'information est indissociable du support physique et de la façon dont l'information est lue. Ce qui rend le fichier musical lu sur un PC bien plus "performant ou perfornable ?" que le lecteur CD sur un lecteur CD.

Francois Wink

Bein moi j'ai donné ma définition du numérique. Echantilloner, c'est dans le cas d'un signal. Le numérique n'est pas utilisé que pour des signaux. On peut très bien avoir un seul sample de grandeur analogique enregistrée sous forme d'information numérique, sans pour autant qu'il n'y ai d'échantillonage.

Je ne comprend pas très bien ou tu veux en venir par 'l'information est indissociable du support physique et de la façon dont l'information est lue".

"Ce qui rend le fichier musical lu sur un PC bien plus "performant ou perfornable ?" que le lecteur CD sur un lecteur CD."

Je ne comprend pas non plus cette partie confused Décidément je crois que je ne comprend rien Laughing

Citation :
Là, on ne fait plus d'ABX, on prend directement rendez-vous chez le psy. clown

Alors je dois prendre rendez-vous chez un psy parce que suivant la façon dont je regarde quelque chose, je peux la voir différement (floue en regardant a côté ou en m'imaginant regarder loin ou si je bois trop d'alcool drunken, ou double si je louche Shocked).

Je ne vois pas pourquoi le sens "auditif" serait si différent de la "vue", le toucher a également les mêmes phénomènes de différences de perception suivant son état d'esprit (ou d'imagination, mais je n'entrerai pas trop dans des domaines tabou comme le sexe... Oups c'est sorti tout seul cheers )

Personne n'a jamais bu ici pour ne jamais avoir l'occasion d'expérimenter les variations de perception auditives d'un même système suivant son "état d'esprit" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeChacal619



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 15:51

Oui je crois savoir ou tu veux en venir par "l'information est indissociable du support physique et de la façon dont l'information est lue"

Tu dis ca parce que j'ai dis
Citation :
c'est qu'il est certainement possible que l'information, bien que numérique, soit altérée durant sa lecture.

Tu chipote. Je ne parle pas de l'information du "support" qui est altérée, mais de l'information que l'on obtient après la lecture...

Si j'écris "1 0 1 0" et que tu lis "1 1 1 0", j'aurai toujours écrit la même information "1 0 1 0" mais l'information que tu auras après lecture sera bien altérée puisqu'elle ne correspondra plus a l'originale, puisque tu auras lu "1 1 1 0" (en supposant que tu puisses te tromper mdr, non je te prend pas pour un imbécile Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois



Nombre de messages : 2974
Localisation : en bas du haut
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Rappel   Jeu 2 Déc - 15:55

LeChacal619 a écrit:

Personne n'a jamais bu ici pour ne jamais avoir l'occasion d'expérimenter les variations de perception auditives d'un même système suivant son "état d'esprit" ?

Je n'ai pas besoin de boire pour ça. Je souffre d'une sorte d'"hyper-acousie" variable. A rendre un même systéme méconnaissable d'un jour sur l'autre.

Francois Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rappel   Aujourd'hui à 17:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Rappel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [resolu] comment faire sonner lors du rappel d'une tache ou d'un rdv
» Rappel réglages boitiers
» [AIDE] rappel sonore d'une tâche planifiée dans OUTLOOK
» un petit rappel
» [REQUETE] logiciel pour le rappel des fetes!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'audiophilie des gens heureux :: 1ère catégorie :: [Le Topic des Objectivistes] Mensonges en Hi-Fi / 1-
Sauter vers: