L'audiophilie des gens heureux

forum objectiviste
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'ABX oublie l'émotion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Chaud7
Admin


Nombre de messages : 7413
Age : 58
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 1:51

Citation :
Pour revenir plus sérieusement à la question initiale sur la validité et les enseignement à tirer de la méthode ABX.

Certes, c'est vrai, dans d'autre discipline, tel l'œnologie, le "test" en aveugle est la base de toute tentative de distinction entre deux vins.

De notre côté, on rechigne à appliquer cette méthode pour déterminer nos appareils, les uns comparés aux autres.

Dans le cas qui nous intéresse, l'intervention de la "technique" au sens d'éléments "technologique" ne peut que faire, la comparaison avec l'œnologie, s'arrêter là.

Par exemple et parmis tout ceux évoquer plus haut, chacun sait qu'il est très difficile d'égaliser idéalement le niveau de sortie (sources ou ampli, d'ailleurs) entre deux appareils.

Si on le fait à l'oreille, le risque d'erreur est grand et si on le fait à l'égaliseur, on place un élément électronique perturbateur dans la chaîne.

Dans l'hypothèse où ces critères ne jouerait pas (une oreille parfaite, un égaliseur d'une transparence absolue), les courbes de reproductions de fréquences des appareils ne sont, d'une part ni rigoureusement plate et d'autre part pas possible à confondre, chacun ayant une courbe de réponse spécifique.

Dès lors, sur quelle fréquence "type" allons nous "égaliser le niveau? Telle fréquence dans l'aigu, telle autre dans le médium ou le grave?

Faire un choix revient necéssairement à opérer une discrimination.

Mais surtout, la musique est tout de même un art particulier, très chargé en émotion, émotion relative entre tel morceaux et tel auditeur.

Il ne s'agit pas de jauger la reproduction d'un son, d'une simple fréquence, mais bien d'un phrasé complet, d'une expression et de sa portée émotionnelle.

Ce phrasé, justement, est par définition évolutif. Un morceaux est quelque chose de vivant, il comporte des mouvement, des variations, des dévelloppement.

Sitôt une note écoutée, une autre a déjà pris sa place. Contrairement à une œuvre picturale fixe comme un tableau, la musique "bouge" et il est d'autant plus difficile d'en appréhender la restitution "scientifiquement".

De même, l'appréciation d'un morceau fait entrer en jeu la mémoire de l'auditeur, ses repères. Chacun sait que la mémoire n'est pas nécessairement l'antichambre de la vérité, bien au contraire (et fort heureusement).

Nous nous approprions et déformons nos propres souvenirs, il en va de même de ceux relatifs à l'écoute d'un morceaux de musique.

Effectivement, on pourrait lutter contre cet effet "déformateur" de la mémoire par une écoute répétée mainte fois dans un lapse de temps court.

Mais, là encore, ca serait nier les différences de capacité de transformation mémorielle entres les individus-testeurs, d'une part et le facteur d'usure à l'écoute, lui aussi variant entre les uns et les autres, d'autre part.

Pour rester sur des considérations propres à l'individu. Immaginez-vous, dans une salle, avec d'autres "testeurs" à vous livrer à ces tests.

N'auriez-vous pas quelqu'appréhensions à craindre le ridicule en cas d'erreur, d'incapacité à distinguer deux modèles radicallement différents ou, au contraire à différencier un seul et même appareil?

Qui a passé ne serait-ce qu'un examen sait qu'il s'agit bien souvent des moments où il est le moins lui-même, le moins à l'aise, le plus tendu et propice à chercher l'agrément, qui de son examinateur, qui de son voisin également en test etc etc...

Cet état de nécessaire nervosité et ses nécessaires conséquences passe complètement à la trappe ici.

Qui peut se prétendre aussi froid, détaché, si mentalement puissant pour pouvoir s'abstraire de ces considérations?

Tout ça pour dire que si l'écoute en aveugle pour différencier ou non, les matériels les uns par rapport aux autres peut, en soit, être séduisante elle ne saurait me convaincre ou m'apparaître tel une méthode scientifique valable.

Elle ommet certains facteurs techniques, mais sourtout, elle ommet le plus important des éléments, facteur de résultats: l'auditeur.

L'auditeur n'est pas un robot, une machine, notamment lorsqu'il est confronté, d'un côté à une "épreuve" et de l'autre à l'art musical.

J'en reviens, par conséquent, à ce que j'écrivais plus haut, je ne comprends pas comment on peut avancer qu'une méthode qui ommet plusieurs facteurs important et influant quant aux résultats, puisse être appréciée telle une solution scientifique fiable qui supplanterait la simple impression d'écoute du tout un chacun devant sa chaîne (ou celles des autres), avec ses disques, sans pression ni contrainte.

_________________
J'appartiens à la race humaine, et j'en ai tous les jours un peu plus honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaud7.forumactif.fr
Samedioli



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 7:26

A qui doit on ce plaidoyer pour l’archaïsme ?

La conclusion est édifiante ...no comment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert64



Nombre de messages : 3483
Age : 68
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 8:24

Samedioli a écrit:
A qui doit on ce plaidoyer pour l’archaïsme ?

La conclusion est édifiante ...no comment
On dirait du Hiraga . C'est un peu toujours les mêmes salades .On confond ,de bonne foi ou pas ,reproduction sonore et interprètation .
Il a raison de refuser la comparaison avec l'oenologie : ces gars là font des tests en aveugle ,les réussissent et il y a en même qui tentent de corréler les réultats avec des analyses au spectro de masse : sont dangereux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daouar



Nombre de messages : 397
Age : 43
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 12:11

Citation :
Nous nous approprions et déformons nos propres souvenirs, il en va de même de ceux relatifs à l'écoute d'un morceaux de musique

Donc, aucune écoute n'est valide, en aveugle ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radio404.org
Chaud7
Admin


Nombre de messages : 7413
Age : 58
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 12:59

Robert64 a écrit:
Samedioli a écrit:
A qui doit on ce plaidoyer pour l’archaïsme ?

La conclusion est édifiante ...no comment
On dirait du Hiraga . C'est un peu toujours les mêmes salades .On confond ,de bonne foi ou pas ,reproduction sonore et interprètation .
Il a raison de refuser la comparaison avec l'oenologie : ces gars là font des tests en aveugle ,les réussissent et il y a en même qui tentent de corréler les réultats avec des analyses au spectro de masse : sont dangereux !

C'est l'incontournable Chess qui à pondu cette prose...

http://jmp-hifi.frbb.net/Dossiers-f32/Et-si-la-solution-etait-l-abx-objectivistes-t2008.htm?highlight=objectivistes

Que des arguments à la mord-moi-le noeud, faudrait essayer de tenir le même dialogue aux chercheurs de médics.

Je comprend pas comment fonctionne les gourous du Graal,ils sont à la solde de qui ? ils leurs manque des cases ?, purée le danger pour les adeptes pale, heureusement qu'il sagit que de matériel hifi...


Bon, moi sur ce, je retourne roder ma cafetière Wink

_________________
J'appartiens à la race humaine, et j'en ai tous les jours un peu plus honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaud7.forumactif.fr
Robert64



Nombre de messages : 3483
Age : 68
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 13:48

Chaud7 a écrit:

Je comprend pas comment fonctionne les gourous du Graal,ils sont à la solde de qui ?
A mon avis de personne . Ils n'ont même pas cette excuse là .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaud7
Admin


Nombre de messages : 7413
Age : 58
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 13:52

Robert64 a écrit:
Chaud7 a écrit:

Je comprend pas comment fonctionne les gourous du Graal,ils sont à la solde de qui ?
A mon avis de personne . Ils n'ont même pas cette excuse là .

Mais nier les test ABX, c'est une insulte à l'intelligence, ou alors c'est moi qui ai un problème, faut que je consulte ?

_________________
J'appartiens à la race humaine, et j'en ai tous les jours un peu plus honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaud7.forumactif.fr
daouar



Nombre de messages : 397
Age : 43
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 14:04

Bah, de toute façon un forum ou l'on a même pas accès en lecture seule si on est pas inscrit... Qu'ils restent entre convaincus, c'est tellement plus simple de nier la moindre contradiction.

Un test ABX, mon dieu, mais la mémoire auditive est pas assez fiable, et c'est stressant. Par contre, je me souviens avoir écouté y'a 5 ans des enceintes BloBlo 4, sur un ampli a tube Audiopunik Master +, c'était fruité dans le bas medium, et le cable maxichmurtz double couche argent y était pour beaucoup, quel bonheur !!!

Foutaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radio404.org
Robert64



Nombre de messages : 3483
Age : 68
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 14:07

Chaud7 a écrit:
Robert64 a écrit:
Chaud7 a écrit:

Je comprend pas comment fonctionne les gourous du Graal,ils sont à la solde de qui ?
A mon avis de personne . Ils n'ont même pas cette excuse là .

Mais nier les test ABX, c'est une insulte à l'intelligence, ou alors c'est moi qui ai un problème, faut que je consulte ?
Pas la peine .Commence ton ordonnance par une grande Verveine verte du Velay . Tu verras plus clairement les choses après. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaud7
Admin


Nombre de messages : 7413
Age : 58
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 14:24

Faire un choix revient necéssairement à opérer une discrimination.

Mais si je prend une verveine, c'est pas cool pour la camomille, je suis bien embarassé...

_________________
J'appartiens à la race humaine, et j'en ai tous les jours un peu plus honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaud7.forumactif.fr
Robert64



Nombre de messages : 3483
Age : 68
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 15:53

Chaud7 a écrit:
Faire un choix revient necéssairement à opérer une discrimination.

Mais si je prend une verveine, c'est pas cool pour la camomille, je suis bien embarassé...
Tu es sûr de bien connaître cette verveine là ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaud7
Admin


Nombre de messages : 7413
Age : 58
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 16:42

Je connaissais pas Embarassed



Tant pis pour la Camomille, je discrimine cheers

_________________
J'appartiens à la race humaine, et j'en ai tous les jours un peu plus honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaud7.forumactif.fr
daouar



Nombre de messages : 397
Age : 43
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 19:43

Chaud7 a écrit:




Tant pis pour la Camomille, je discrimine cheers

T'as tord Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radio404.org
Chaud7
Admin


Nombre de messages : 7413
Age : 58
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 20:40

affraid C'est pas vrai, ils veulent torchonner tous les petits vieux moqueur2

_________________
J'appartiens à la race humaine, et j'en ai tous les jours un peu plus honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaud7.forumactif.fr
Pio2001



Nombre de messages : 1033
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Lun 9 Juil - 23:06

Citation :
Par exemple et parmis tout ceux évoquer plus haut, chacun sait qu'il est très difficile d'égaliser idéalement le niveau de sortie (sources ou ampli, d'ailleurs) entre deux appareils.

Il s'agit là d'un argument en faveur d'écoutes scientifiquement contrôlées, et non l'inverse.
Sans ce contrôle, les appareils comparés ne le sont jamais sur un pied d'égalité. L'un est avantagé par rapport à l'autre, soit parce qu'il joue plus fort, donc met en valeur les détails les plus subtils, soit, dans d'autres circonstances, parce qu'il joue moins fort, donc est moins criard, moins agressif.
Les avis que l'on retire de ce genre de comparaison ne sont alors valables qu'au volume exact écouté, et n'ont plus de valeur dès lors que le bouton de volume est déplacé d'un simple décibel.

Citation :
Si on le fait à l'oreille, le risque d'erreur est grand et si on le fait à l'égaliseur, on place un élément électronique perturbateur dans la chaîne.

Il suffit de retirer l'analyseur après avoir aligné les niveaux (si par "égaliseur" il est question d'analyseur).

Citation :
Dans l'hypothèse où ces critères ne jouerait pas (une oreille parfaite, un égaliseur d'une transparence absolue), les courbes de reproductions de fréquences des appareils ne sont, d'une part ni rigoureusement plate et d'autre part pas possible à confondre, chacun ayant une courbe de réponse spécifique.

Dès lors, sur quelle fréquence "type" allons nous "égaliser le niveau? Telle fréquence dans l'aigu, telle autre dans le médium ou le grave?

Faire un choix revient necéssairement à opérer une discrimination.

C'est juste, seulement
1-On peut utiliser un bruit blanc passé dans un filtre à pondération A et mesurer son niveau RMS. Le niveau sera ainsi le niveau moyen perçu par l'oreille.
2-Les différences de courbe de réponse perticipent à la couleur sonore des appareils, et doit apparaître telle quelle. Si l'un met une fréquence en avant, c'est un défaut, et il faut le laisser audible pour que la comparaison soit juste.
3-Amplificateurs à transistors et lecteurs de CD ont une courbe de réponse suffisament linéaire pour que cela ne pose aucun problème d'ajustement.

Citation :
Pour rester sur des considérations propres à l'individu. Immaginez-vous, dans une salle, avec d'autres "testeurs" à vous livrer à ces tests.

N'auriez-vous pas quelqu'appréhensions à craindre le ridicule en cas d'erreur, d'incapacité à distinguer deux modèles radicallement différents ou, au contraire à différencier un seul et même appareil?

Il n'y a que le premier pas qui coûte. Et la présence d'autres auditeurs dont le score est généralement similaire rassure très vite sur ce point.
On se sent tout à fait à l'aise après quelques tests menés en compagnie d'autres personnes.

Citation :
Tout ça pour dire que si l'écoute en aveugle pour différencier ou non, les matériels les uns par rapport aux autres peut, en soit, être séduisante elle ne saurait me convaincre ou m'apparaître tel une méthode scientifique valable.

Elle ommet certains facteurs techniques, mais sourtout, elle ommet le plus important des éléments, facteur de résultats: l'auditeur.

L'auditeur n'est pas un robot, une machine, notamment lorsqu'il est confronté, d'un côté à une "épreuve" et de l'autre à l'art musical.

Il y a contresens. Les facteurs techniques cités sont omis dans les écoutes ordinaires, et pris en compte dans les écoutes en aveugle.

Quand à l'auditeur, s'il est si fragile et faillible que toute différence sonore entre un baladeur CD et un lecteur très haut de gamme disparaît totalement dès qu'il sent un regard se poser sur lui, on est en droit de se poser de sérieuses questions soit sur les qualités supposés du lecteur très haut de gamme, soit sur la capacité dudit auditeur à différencier deux sources objectivement.

Citation :
J'en reviens, par conséquent, à ce que j'écrivais plus haut, je ne comprends pas comment on peut avancer qu'une méthode qui ommet plusieurs facteurs important et influant quant aux résultats, puisse être appréciée telle une solution scientifique fiable qui supplanterait la simple impression d'écoute du tout un chacun devant sa chaîne (ou celles des autres), avec ses disques, sans pression ni contrainte.

Essayez, et vous verrez !
C'est comme les câbles, quand on n'a pas essayé, on ne critique pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaud7
Admin


Nombre de messages : 7413
Age : 58
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Mar 10 Juil - 0:46

J'adore comme Pio démonte un à un les arguments anti ABX, je n'ai pas l'art, ni la maîtrise de la langue française pour le faire aussi bien, mais je constate que partout ou il intervient avec talent, le résultat est presque le même que moi avec mes grosses bottes, les gens n'en veulent pas des tests ABX et je ne comprend toujours pas pourquoi, la haute fidélité serait-elle du domaine spirituel ?, dans ce cas faisons bénir nos électronique par Benoît VI et n'en parlons plus.

_________________
J'appartiens à la race humaine, et j'en ai tous les jours un peu plus honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaud7.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Mar 13 Mai - 7:36

Pour moi, un test ABX raté ou réussi c'est la même chose. Dans les deux cas, c'est dépourvu de sens. Pourquoi ? Parce que seule une machine peut rater ou réussir un test ABX. Non pas parce qu'elle serait plus performante qu'un être humain, mais parce que, dépourvue d'émotivité, elle l'est peu justement.

C'est la capacité d'émotion d'un être humain qui le rend performant. Dans un test ABX il lui est demandé de renoncer à l'émotion, c'est-à-dire se métamorphosant en instrument de mesure ou en machine de tri, d'appréhender la réalité d'un phénomène physique, le son, alors qu'à chaque instant depuis sa naissance il en appréhende une représentation, ce qu'il ressent (une interprétation d'une œuvre par ex.). Paradoxalement, dans un test ABX il lui est demandé d'être, en toute conscience, infiniment moins performant qu'il ne l'est inconsciemment dans la vie de chaque instant.

C'est pourquoi, les objectivistes sont des subjectivistes et réciproquement... et que je suis en gros d'accord avec Chess.

C'est l'usage intensif de son système de reproduction sonore dans son environnement familier, et aussi par goût, qui incite à améliorer son système car on devient par une écoute régulière non consciente, à l'aveugle en somme, auditivement plus performant au fil des jours.

En toute subjectivité, dans un environnement familier, on est tout à fait capable de dire à coup sûr si tel ou tel nouveau maillon introduit dans son système est supérieur ou inférieur à tel autre.

Et lorsqu'on se trompe (auto-suggestion ou auto-conviction très banale et fréquente), on ne se trompe que temporairement car après l'enchantement vient toujours le désenchantement... C'est une question de temps.
Revenir en haut Aller en bas
wald



Nombre de messages : 585
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Mar 13 Mai - 9:41

Tout est dans tout et réciproquement. Un style qui ne trompe pas. Tu as fais déjà une (brève ou plutôt abrégée) apparition sous un autre pseudo sur HCF.R si je ne m'abuse (docteur)..... Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Mar 13 Mai - 9:46

Le test ABX est un simple moyen de valider ou non une preception pas un moyen d'écouter de la musique. Crois que j'ABX mon système à chaque écoute ? Que nenni mon ami. Mais après avoir ABXé celui que j'ai je sais ce qui influe et ce qui n'influe pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Mar 13 Mai - 10:32

Mr Bear a écrit:
Le test ABX est un simple moyen de valider ou non une preception pas un moyen d'écouter de la musique. Crois que j'ABX mon système à chaque écoute ? Que nenni mon ami. Mais après avoir ABXé celui que j'ai je sais ce qui influe et ce qui n'influe pas !

Salut Mr Bear,

Je ne crois rien du tout. C'est toi qui te fait des films. Pas moi. Tu peux ABXer tant et plus du soir au matin, cela ne me dérangera en rien. Je prétends seulement que tu n'en as pas besoin et que l'usage d'un système familier (système référent habituel) est le plus performant des outils. C'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
wald



Nombre de messages : 585
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Mar 13 Mai - 10:56

ayé, l'ai retrouve : Raphuz le fameux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert64



Nombre de messages : 3483
Age : 68
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Mar 13 Mai - 11:03

Cunégonde a écrit:

Je prétends seulement que tu n'en as pas besoin et que l'usage d'un système familier (système référent habituel) est le plus performant des outils. C'est tout.
Bonjour,
Justement. C'est bien de prétendre ,d'affirmer ,d'être sûr que ...,et c'est surtout très facile . Si je devais retenir une seule chose de la démarche objective , c'est que derrière ce qui est prétendu ,on cherche un peu à savoir . L'idée est d'introduire un peu de rigueur dans le fatras de sensations , affirmations sérieuses ou folkloriques qui traînent sur les forums audio .Si on voulait se situer dans le cadre d'une approche scientifique ,se serait à celui qui prétend de prouver .On en est encore loin .Nos sens sont tellement faciles à berner que savoir réellement où on en est a son importance . Après, on en fait ce que l'on veut .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wald



Nombre de messages : 585
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Mar 13 Mai - 11:29

Cher Cunégonde - Raphuz.

Sur un autre forum, tu avais déjà exprimé ces idées, à savoir que l'ABX tuerait (ou au moins serait incapable de retranscrire) "l'émotion", notamment du fait qu'en se plaçant en situation de test, l'auditeur s'interdirait (inconsciemment si je t'ai bien suivi) de ressentir ladite émotion (ce qui me paraît bien spéculatif). Tu penses aussi qu'une comparaison effectuée en changeant un seul élément à la fois sur un système familier est significative (ce que je crois également mais qui devrait à mon sens être validée par un ABX pour s'en assurer).

Quelqu'un t'avait demandé si tu avais déjà essayé un ABX mais, malgré la densité de tes interventions à l'époque, tu n'avais sauf erreur de ma part, pas répondu.

Or il m'avait semblé à te lire - et à te relire - que ta réflexion est très théorique et pas toujours ouverte (ta réponse à mr Bear). Autrement dit, pour combattre l'ABX, jugé inutile (ce que tu dis aujourd'hui à Mr Bear) ou bien nuisible (ce que tu disais sur HCFR), disposes tu de références (où d'une expérience comparative personnelle au moins) qui nous permettraient de ne pas demeurer dans le "j'affirme", ou le "je suis convaincu" auquel cas le débat, comme il y a deux mois, va hélas tourner court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Mar 13 Mai - 12:10

Cunégonde a écrit:

Salut Mr Bear,

Je ne crois rien du tout. C'est toi qui te fait des films. Pas moi. Tu peux ABXer tant et plus du soir au matin, cela ne me dérangera en rien. Je prétends seulement que tu n'en as pas besoin et que l'usage d'un système familier (système référent habituel) est le plus performant des outils. C'est tout.

Besoin ? Bien sur que si. Pour savoir quel est l'élément qui apportera le plus de changement si changement j'ai besoin/envie de faire. Cela afin de ne pas mettre de l'argent là ou cela est inutile. Ceci afin d'optimisé mon système au mieux et le plus intelligement possible. Maintenant si toi tu veux faire autrement libre à toi mais fais le en connaissance de cause. Teste en ABX ton système et redis moi ce qu'il en est.


Dernière édition par Mr Bear le Mar 13 Mai - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Baltha



Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Mar 13 Mai - 12:43

Citation :
l'usage d'un système familier (système référent habituel) est le plus performant des outils.
Certainement pas. L'ouïe est un outil très relatif. Puissant, discriminant, sensible, mais relatif.
Parles-en à ton ORL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ABX oublie l'émotion.   Aujourd'hui à 17:32

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ABX oublie l'émotion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'ABX oublie l'émotion.
» Effet Sonnore Stop Motion , Arene Raw
» Motion Sommaruga: trop de confusion
» Mes stop motion (en gif)
» stop motion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'audiophilie des gens heureux :: 1ère catégorie :: Tests ABX-
Sauter vers: